Comment vendre une maison en construction ?

Vendre une maison en construction est tout à fait possible. A l’encontre des idées préconçues, il n’ s’agit pas d’un échec, mais d’une transaction immobilière entre particuliers comme tant d’autres. Cependant, il faut prendre certaines protections afin d’éviter tout risque d’ordre juridique notamment dans le cadre de la transaction.

Dans quels cas vendre une maison en construction ?

Nombreux sont les facteurs qui peuvent pousser à interrompre les travaux de construction. Raison pour laquelle, on procède à la vente alors même que les travaux sont en cours. C’est notamment le cas pour les couples qui décident de divorcer, dans le cadre d’une mutation professionnelle ou encore lorsqu’un accident de vie survient.

Dès lors que la décision est prise, il suffit d’établir un état des lieux afin déterminer la valeur de votre bien. Cet état des lieux relate tous les travaux déjà entrepris en décrivant avec précision les étapes accomplies.

Une maison en construction, pour qui ?

Nombreux sont les futurs acquéreurs qui peuvent être intéressés par une maison en cours de construction. En effet, acheter une maison non achevée constitue souvent une bonne initiative pour la personne qui souhaite devenir propriétaire d’un logement, qui dès lors est viabilisé et assorti d’un permis de construire.

Pour la plupart, il s’agit d’un moyen d’obtenir une base relativement flexible pour sa construction, tout en étant affranchi de toutes les démarches y afférentes.

Comment vendre avec une plus-value ?

Il est tout à fait possible de générer de la plus-value dans la vente d’une habitation en cours de construction. Pour ce faire, il faut vendre la maison à un prix supérieur à la valeur qui figure dans le contrat de construction de maison individuelle. Par ailleurs, en fonction de chaque cas, il est possible de profiter de certains abattements.

Laisser un commentaire